amex exploration

Amex Exploration

2 foreuses sont désormais consacrées à la Eastern Gold Zone suite aux excellents résultats issus d'une modélisation géologique prédictive réussie

MONTREAL, CANADA - 25 FÉVRIER 2020 - Amex Exploration Inc. ("Amex ou la société") (TSX-V: AMX, FRA: MX0, OTCQX: AMXEF) est très heureuse d'annoncer qu'elle a ajouté une 4ème foreuse sur sa propriété aurifère Perron, détenue à 100%, située dans le nord-ouest du Québec. Cette foreuse sera consacrée au forage d'exploration de la Eastern Gold Zone (EGZ), compte tenu du succès de la récente extension, sur la zone à haute teneur (HGZ) de EGZ. Le 13 février 2020, Amex a annoncé un intervalle composite de 29,44 g/t Au sur 8,50 mètres à une profondeur verticale de 570 mètres dans le trou PE-20-137. En utilisant ses techniques de modélisation prédictives, l'équipe géologique d'Amex a réussi à cibler avec succès l'extension projetée vers l'est ainsi qu'en profondeur, de la HGZ avec des intersections de veines épaisses à haute teneur. La modélisation prédictive d'Amex utilise un logiciel de modélisation 3D de pointe, une interpretation structurale, des levés géophysiques et des forages d'exploration, ainsi que les connaissances combinées de l'équipe géologique, à l'origine de multiples découvertes de minéraux économiques et de mines en production.

Jacques Trottier, Ph.D., président exécutif d'Amex Exploration a déclaré: « Compte tenu de la teneur, de la largeur et du renforcement global de la minéralisation aurifère en profondeur de 'EGZ, nous avons estimé qu'il était judicieux d'ajouter une autre foreuse pour suivre rapidement ces trous profonds, essentiels à l'ajout d'onces d'or sur la propriété Perron. De plus, les forages se déroulent très bien dans les zones aurifères Grey Cat et Gratien et nous avons dédié une foreuse sur ces deux cibles, car elles sont très proches l'une de l'autre et le forage y est relativement peu profond. Enfin, une dernière foreuse est consacrée aux cibles d'exploration régionales qui, basée sur de la modélisation prédictive, présentent des signatures structurales et géophysiques similaires à celles des zones aurifères connues de Perron. Nous avons l'équipe pour gérer la charge de travail de foreuse supplémentaire et notre nouvelle carothèque a amplement d'espace pour traiter les carottes supplémentaires générées par la quatrième foreuse. »

De plus, Amex souhaite annoncer sa participation au Prospectors Developers Association of Canada (PDAC), au Investors Exchange et au Core Shack dans le bâtiment sud du Metro Toronto Convention Centre.

Bourse des investisseurs du 1er au 4 mars 2020

Kiosque # 2716

Core Shack du 3 au 4 mars 2020

Kiosque # 3103B

Personne Qualifiée

Maxime Bouchard géo., M.Sc.A. (OGQ 1752) et Jérôme Augustin géo., Ph.D. (OGQ 2134), personnes qualifiées indépendantes au sens de la Norme canadienne 43-101, ont examiné et approuvé les renseignements géologiques présentés dans le présent communiqué. La campagne de forage et le programme de contrôle de la qualité ont été planifiés et supervisés par Maxime Bouchard et Jérôme Augustin. Le protocole d'assurance et de contrôle de la qualité prévoit l'insertion d'échantillons témoins ou normalisés en moyenne tous les 10 échantillons, en plus de l'insertion régulière dans le processus d'analyse d'échantillons stérile, double et normalisé, accrédité par Laboratoire Expert. Les teneurs en or sont estimées par pyroanalyse et complétées par une absorption atomique, et les teneurs supérieures à 3 ppm Au sont réanalysées par pyroanalyse complétées par gravimétrie par le Laboratoire Expert Inc, de Rouyn-Noranda. Les échantillons contenant une minéralisation d'or visible sont analysés au tamis métallique. Pour une assurance et un contrôle de la qualité supplémentaires, tous les échantillons sont broyés à 90% à moins de 2 mm avant la pulvérisation afin d'homogénéiser les échantillons pouvant contenir des particules d'or grossières. Laurentia Exploration a procédé à la description et à l'échantillonnage des carottes.

Les personnes qualifiées n'ont pas effectué suffisamment de recherches pour vérifier les renseignements historiques sur la propriété, particulièrement en ce qui concerne les résultats des forages antérieurs, mais elles sont d'avis que les résultats des forages et des analyses antérieures ont été obtenus conformément aux pratiques standard de l'industrie. L'information disponible est une indication du potentiel d'exploration de la propriété, mais peut ne pas être représentative des résultats attendus.

À propos d'Amex

Amex Exploration Inc. est une société d'exploration minière junior dont l'objectif principal est d'acquérir, d'explorer et de développer des projets viables d'exploitation d'or et des métaux de base dans les régions minières propices du Québec et de l'Ontario. Amex est focalisée sur le projet aurifère Perron détenu à 100 % par la société, située au Québec à 110 kilomètres au nord de Rouyn-Noranda, qui compte 116 titres miniers adjacents couvrant 4 518 hectares. Un nombre significatif de découvertes aurifères d'importances ont été réalisées à Perron, notamment les zones aurifères EGZ, Gratien et Grey Cat ainsi que la zone centrale polymétallique. De l'or à haute teneur a été identifié dans chacune de ces zones. Une partie importante du projet reste sous-explorée. En plus du projet Perron, la société détient un portefeuille de trois autres propriétés axées sur l'or et les métaux de base dans la région de l'Abitibi au Québec et en Ontario.

Pour tout renseignement complémentaire, s'adresser à :

Victor Cantore

Président-directeur général

Amex Exploration : 514-866-8209

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent une quelconque responsabilité à l'égard de la pertinence ou de l'exactitude du présent communiqué.

Énoncés prospectifs :

Ce communiqué contient des énoncés prospectifs. Tous les énoncés, autres que les faits historiques, qui portent sur les activités, les événements ou les développements que la société croient, présume ou prévoit se produire dans le futur, y compris, sans s'y limiter, le programme d'exploration planifié de la HGZ et de la LGZ, les résultats d'exploration positifs attendus, l'étendue des zones minéralisées, le calendrier des résultats d'exploration, la capacité de la société les échéances de son programme d'exploration, la disponibilité des fonds nécessaires pour poursuivre l'exploration et la minéralisation potentielle ou les ressources minérales potentielles, constituent des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables par l'utilisation des termes « ferait », « devrait », « devrait », « s'attendre », « prévoir », « estimer », « croire », « avoir l'intention », « avoir », « plan » ou « projet », y compris les formes négatives de ces termes ou d'autres variantes de ces termes ou d'une terminologie comparable. Les énoncés prospectifs sont sujets à un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont un grand nombre échappent à la capacité de contrôle ou de prédiction de la Société, qui peuvent faire en sorte que les résultats réels de la Société s'écartent sensiblement de ceux qui sont annoncés dans les énoncés prospectifs. Divers facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels s'écartent sensiblement des attentes actuelles, notamment le non-respect des dépenses d'exploration prévues, estimées ou planifiées, l'impossibilité de confirmer les ressources minérales estimées, l'éventualité que les résultats d'exploration futurs ne soient pas conformes aux attentes de la Société, les conditions générales du marché et de l'économie, les fluctuations des marchés mondiaux de l'or, la disponibilité de main-d'œuvre qualifiée et d'équipements suffisants, les modifications apportées aux lois et aux exigences d'octroi de permis, les conditions météorologiques imprévisibles, les contestations des titres et des concessions, les risques environnementaux, ainsi que les risques identifiés dans le rapport de gestion annuel de la direction de la Société. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se matérialisent, ou si les hypothèses sur lesquelles les énoncés prospectifs sont fondés s'avèrent inexactes, les résultats réels peuvent différer sensiblement de ceux décrits et, en conséquence, le lecteur ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Bien que la Société ait tenté d'identifier les risques, les incertitudes et les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels s'écartent sensiblement des prévisions, et il peut y avoir d'autres facteurs imprévisibles faisant en sorte que les résultats ne sont pas conformes à ceux qui étaient envisagés, estimés ou prévus. La Société n'a pas l'intention et n'assume aucune obligation de faire des mises à jour de ses énoncés prospectifs, sauf dans la mesure où les lois applicables l'exigent.